5 erreurs à ne pas faire avec votre premier né

Nous pouvons imaginer les questions que vous pouvez vous poser en tant que futurs parents pour la première fois et ce désir d’être les meilleurs parents pour votre enfant. Autant il y a de questions que de réponses venant de tout votre entourage qui a déjà eu des enfants et qui se considère comme des parents plus expérimentés. Vous pouvez vous sentir perdus et être autant dans l’appréhension que dans l’excitation. Alors oui, c’est vrai, pour la première fois on peut tous faire des erreurs. C’est vrai qu’il y a toujours à apprendre des erreurs des autres aussi sans oublier que cela reste leur expérience personnelle et qui ne peut être généralisée à tous. Dans cet article, nous allons vous exposer les 5 erreurs les plus présentes et récurrentes chez les jeunes parents avec leur premier né et qu’il faut absolument éviter.

Nous tenons tout de même à souligner une chose : une erreur est très souvent réparable et cela ne fait pas de vous des mauvais parents. Sachez que vous êtes les meilleurs parents qu’il faut pour vos enfants, faites-vous confiance et votre amour inconditionnel comblera tous leurs besoins.

Voici donc la liste des 5 erreurs à ne pas commettre avec votre premier bébé.

 

    Encombrer le lit du bébé.

      C’est vrai qu’à la naissance, votre future bébé va recevoir beaucoup de cadeaux et notamment des peluches ou des doudous et ce même à la maternité. Pour que personne ne soit fâché, les jeunes parents ont tendance à mettre tous ces nounours dans le lit et ça fait mignon. Mais un danger demeure, celui que votre bébé s’asphyxie et peut ne pas pouvoir réagir pour se redresser quand il dort profondément dans un état de manque d’air. C’est le cas aussi avec les tours de lits trop encombrants ou les draps libres qui peuvent bouger quand il gigote et atterrir sur son visage en plein sommeil. Le mieux est de garder un lit sobre et vide de toute peluche, celle-ci peut lui être donné quand il est réveillé et sous votre surveillance. Vous pouvez également remplacer le drap par une couverture cocon qui l’entoure et qui s’attache. Vous pouvez adopter aussi un tour de lit en tresse qui reste un bon moyen pour éviter au bébé les chocs contre les barrières du lit tout en évitant que ça se détache et retombe sur le bébé. Le sommeil de votre bébé demande beaucoup de prudence et un environnement sécuritaire.

        Coucher bébé sur le ventre.

          Il fut une époque où faire dormir les bébés sur le ventre était recommandé mais grâce aux avancées scientifiques on sait que cela risque de provoquer une mort imminente au bébé qui peut s’étouffer en se retrouvant la tête contre son matelas avec l’impossibilité de respirer. Toutefois d’autres recherches disent aussi que pour éviter que la tête du bébé soit plate à l’arrière, il est bien de le coucher sur le ventre MAIS sous surveillance et en changeant la position de la tête régulièrement. Vous pouvez donc utiliser un cale bébé et mettre la tête du bébé sur la droite ou sur la gauche. Le cale bébé permet aussi de garantir une immobilisation et une meilleure maîtrise des mouvements. L’utilisation d’un cale bébé vous permet d’assurer une sécurité. Il est donc primordial que votre bébé dorme sur le dos et la position sur le ventre sera permise pour les moments d’éveil et de jeux sous votre supervision.

            Faire dormir votre bébé avec le biberon.

              Cela peut être tentant de laisser votre bébé dormir avec un biberon s’il demande une stimulation en permanence mais sachez que cela est très nocif pour l’émail de leurs dents et la bonne santé de leur bouche en plus de créer l’addiction et un trouble du sommeil puisque celui-ci sera tributaire de cette acte de succion. En effet, comme pour nous les adultes, si nous ne brossons pas les dents avant de dormir, les bactéries prolifèrent dans notre bouche pendant la nuit et cela compromet notre hygiène dentaire et buccale. Normalement chez les nouveaux nés, il y a une substance dans leur salive qui permet de neutraliser l’acidité créée par la nourriture mais pendant le sommeil cette substance ne peut être sécrétée et le bébé ne peut saliver. Le besoin de succion chez le nouveau né est tout à fait physiologique et dû à un besoin de sentir le sein de la maman qui le sécurise. Les tétines en silicone comme la tet’llicone peut l’aider à combler ce besoin et remplacer le mamelon de la maman. Tout à fait inoffensive, elle peut lui procurer cette sensation d’apaisement et l’aider à s’endormir.

                Donner du miel à votre bébé de moins d’un an.

                  Le miel est certes un aliment naturel et qui contient beaucoup de nutriments mais il reste tout de même trop sucré pour la bouche de votre bébé. Certains parents pensent à l’utiliser pour apaiser les coliques mais cela peut causer des caries précoces et également une forte addiction au sucre. Le sucre le plus sain et le moins addictif est celui des fruits. Il existe des tétines spéciales où vous pouvez insérer des morceaux de fruits à sucer. Ceux-ci ne peuvent faire de mal à votre bébé et cela peut même l’aider à découvrir des goût différents et être préparé à l’introduction des aliments autres que le lait dans son alimentation. Donner du miel à votre bébé de moins d’un an, qu’il soit pure ou mélangé à son repas l’expose à la contraction de la maladie rare nommée le botulisme. D’ailleurs, l’OMS l’interdit formellement car il contient une bactérie transportée par les abeilles et qui ne peut être traitée par l’estomac trop immature de votre jeune bébé.

                    Utiliser un trotteur pour l’apprentissage de la marche.

                      On pourrait croire à tord que le trotteur pourrait aider votre bébé à mieux marcher ou à être plus autonome rapidement, c’est une fausse croyance populaire. Nous savons aussi que c’est un moyen qui peut être utilisé par beaucoup de parents pour éviter à devoir constamment surveiller leur petit trésor. Il a été prouvé que les muscles du bébé pourront le maintenir en position debout et l’aider à marcher quand ceux-là sont mâtures et qu’ils soient mobilisés de manière naturelle. Le trotteur peut également provoquer une déformation osseuse si l’enfant y passe des longues heures sans parler des accidents de glisse qui arrivent souvent. Si on observe le fonctionnement d’un trotteur, on peut voir qu’il maintient le haut du corps et ne permet pas aux muscles des jambes de travailler complètement. Il est donc conseillé de laisser votre bébé explorer son environnement à quatre pattes. Seulement, nous savons que beaucoup de jeunes parents s’inquiètent pour les genoux de leur bébé et ne veulent pas qu’il se fasse du mal ou se blesse. Vous pouvez y remédier en protégeant ses genoux avec des genouillères antidérapantes et petit à petit il pourra s’agripper aux meubles et au canapé pour se tenir debout et commencer à marcher. Le corps humain n’est pas fait pour être coincé dans un engin mais pour vivre et se mouvoir librement.


                      La liste ici est non exhaustive, il y a bien sûr d’autres erreurs que nous pourrions ajouter comme le fait de ne jamais laisser votre bébé sur la table à langer sans surveillance car il risque de subir une chute violente. Aussi d’autres précautions sont à considérer si vous adoptez le cododo par exemple. Nous serions heureux de vous développer tout cela dans les articles qui viennent. 

                      Quelles sont les erreurs que vous ne connaissiez pas et auxquelles vous allez faire attention dorénavant ? Connaissez vous d’autres pratiques que la majorité adoptent et qui ne sont en réalité pas recommandées pour un nouveau né ? Votre expérience peut aider d’autres et nous vous invitons à les partager avec nous dans les commentaires.

                      Articles Récents

                      Les 7 clés pour endormir bébé

                      C’est connu, une des premières phrases qu’on vous dis dès la grossesse c’est « bientôt vous ne dormirez plus la nuit ». Avant même que bébé n’arrive, vous appréhendez les nuits blanches...

                      En savoir plus